BULLETIN D’INFORMATIONS N° 58

  • par

1. Soutien des enfants en relation avec le Lions Club Aluthgama / Bentota

Depuis fin août nos 67 « Rosenkinder » ont pu reprendre les cours , toutefois , comme en Europe, dans le respect de
des mesures d’hygiène et de distanciation imposées par les autorités gouvernementales pour lutter contre la pandémie. Malgré ce contexte délicat, nous avons transféré les fonds pour la poursuite de notre aide jusqu’en 2021.

En février prochain les résultats scolaires seront vérifiés, soit en notre présence avec nos amis du Lions club ou, s’il nous sera pas possible d’être présent ,par Dooland de Silva notre infatigable relais dans le pays. Il y a deux nouvelles filles qui ont été admises récemment. Il s’agit de Dehemi Ahinsa âgée de 11 ans et Sakuni de Silva qui a 19 ans.
Le père de Sakuni est décédé. Il est difficile pour sa maman de subvenir à ses frais études d‘autant qu‘elle a encore 2 autres enfants en bas âge. Sakuni, après avoir obtenu brillamment le bac souhaite entreprendre des études de droit que nous avons décidé de financer. Quant à Dehemi , nous l’avions rencontrée lors de notre dernier voyage à
son domicile et avions proposé à ses parents de la soutenir dans sa scolarité.
Sa famille ne dispose d’aucune ressource et se « débrouille «. Ils habitent près du Briefgarden géré et habité par Dooland. Le père de Dehemi s’est donc adressé à Dooland pour qu’il lui trouve une occupation rémunérée. Il a depuis lors un petit job qui aide à améliorer le quotidien de la famille. Le lions Club Aluthgama / Bentota a été honoré , par les instances supérieures des Lions Club du pays, pour son engagement auprès des enfants de la région en
partenariat avec ROSENKINDER.

Ceci nous conforte dans notre relation qui nous lie depuis 13 ans. Depuis le début de notre collaboration 50 enfants sont sortis des rangs pour poursuivre leur chemin , soit en poursuivant des études, soit en intégrant le centre de formation de Panadura qui leur permettra , à la sortie, de trouver une activité rémunérée.
Nous poursuivons cette action , dans la durée, pour les 67 enfants soutenus actuellement.

2.Children Home à Balapitiya

Là aussi, pour nos 40 ROSENKINDER les études et activités on pu reprendre après le confinement. Les 6 professeurs dispensent à nouveau les cours. Les 5 jeunes filles sur la photos sont en période de préparation du bac . Nous
espérons et leur souhaitons pleine réussite.

Nous venons d’apprendre que la jeune fille à droite sur la photo est retournée dans sa famille et ne souhaite pas poursuivre . Evidemment nous cesserons, malheureusement, dans ces conditions, le versement de l’aide la concernant. Celle qui est à gauche se destine à être assistante dentaire. Il y a eu déjà un précédent pour ce métier . Cette jeune fille occupe cet emploi à Colombo et perçoit des revenus corrects lui permettant d’être autonome.
Un bel exemple pour celles qui suivent. Il est envisagé de créer un potager et un enclos pour des poules . Le vaste terrain le permettrait aisément. Petra et Ursel sont prêtes à s’engager avec enthousiasme ….. si la situation due au Covid le permet …. ce qui n’est pas acquis pour l’instant. Toutefois , pour ceux qui trouvent que l’idée devrait se concrétiser , il y a la possibilité de faire un don spécifique pour ce projet qui demande un minimum d’investissement. Avis aux amateurs !

3. Rosenkinder Hostel à Panadura

Depuis août dernier , après le sévère confinement, les cours ont pu reprendre mais en alternance pour 50% de l’effectif. Ce qui nous amène à lisser notre aide, initialement prévue sur 6 mois , sur un an. Au bout du compte ils bénéficieront d’une formation leur permettant de trouver une activité salariée à la sortie. Compte tenu de la situation sanitaire le projet d’un second « ROSENKINDER HOSTEL» est mis en veille pour l’instant.

4. Mahaweewa

Dans cet établissement pour sourds et muets, les cours ont également repris. Les cours que nous finançons , à savoir : la danse et la musique traditionnelles sont à nouveau dispensés. Les travaux d’aménagement du potager vont aussi démarrer prochainement avec l’aide active des professeurs et étudiants de l’université proche. Les premiers champignons devraient pouvoir être récoltés bientôt !

5 « Care for the unborn Child »

Là aussi notre action se poursuit malgré le Covid.
Une rencontre s’est tenue récemment , organisée par le Lions Club Aluthgama / Bentota.Il y a actuellement 7 mamans qui sont suivies et soutenues pour les prochains mois jusqu’à l’accouchement et au delà. Nous prenons en charge 4 d’entre elles. Il s’agit de Thilini, Rushani, Tharika et Thuruka.

Notre aide se concentre sur le suivi de la grossesse par un médecin et une soignante qui se poursuivra jusqu’à 6 mois après la naissance des enfants. Pendant tout ce temps nous leur distribuons , entre autres, des produits de première nécessité et des aliments de toutes sortes. Regardez la photo de groupe qui a été faite lors de la dernière rencontre.

6. Divers

La pandémie qui s’est répandue au Sri Lanka ne nous permet pas , pour l’instant, de savoir si , en janvier prochain nous pourrons nous rendre dans le pays pour rencontrer nos chers enfants et nos fidèles amis sans lesquels rien ne serait possible. Nous verrons comment la situation évoluera d’ici là et vous tiendrons au courant.
J’espère que vous prenez soin de vous et que vous êtes en bonne santé en cette période inédite et chaotique.

Dieter Kaske