BULLETIN D’INFORMATIONS N° 57

  • par

1,0 Soutien de familles dans le Nord du pays

La pandémie qui sévit au Sri Lanka a mis à mal toute l’économie du pays, comme cela est le cas dans le monde entier. Mais, contrairement à ce qui se passe , notamment en Europe ,où les autorités gouvernementales ont largement soutenu la population, cela n’est absolument pas le cas au Sri Lanka.

Les gens sont abandonnés à leur sort et n’ont plus de quoi survivre . Nous avons , à la demande de Umes, un réfugié politique Sri Lankais qui , après des études de médecine couronnées par l’obtention d’un diplôme de chirurgien qui lui a permis de s’installer en Allemagne (Je vous en avais informé il y a quelques temps dans
une lettre d’informations) décidé de contribuer financièrement à l’aide aux familles des plus démunis. Bien sûr , la situation de chacune de celles ci sera étudiée de près pour que les aides soient bien ciblées et arrivent au « bon endroit »Chaque quinzaine nous leurs fournissons des colis d’aliments divers. Dans cette démarche nous avons été
soutenu par des banques locales. Une première aide sur une durée de 2 mois a déjà été distribuée.
Nous en projetons une seconde…. voire une troisième !

Vous en saurez plus dans le prochain bulletin d’informations de la rentrée.

1.1 Soutien des enfants en relation avec le Lions Club Aluthgama / Bentota

Depuis fin mars ,nos 68 « Rosenkinder » sont confinés suite à la pandémie du au Coronavirus. Cela se traduit par l’absence de cours dans les écoles et les universités.

Sont organisés des sessions de « Home Schooling » avec , à la clé , des devoirs à faire chez soi. Les cours en lignes sont inexistants car, vous comme vous pouvez imaginer , les familles et écoles ne sont pas équipés en matériel informatique. Les examens sont reportés en octobre , voire fin d’année ….si l’épidémie régresse.
Nos amis du Lions Club ont également été confinés. Ils ont néanmoins cherché à s’informer de la situation des uns et des autres par tous moyens à leur disposition.
La situation observée de nos Rosenkinder et familles n’appelait pas de devoir intervenir financièrement suite à ces évènements imprévus. Toutefois , il nous a été demandé de secourir une famille dans le cas de 2 enfants , DaHanuka et Harsha.

Leur père est décédé en 2017 et leur mère , qui s’en occupait, a disparue !! Il semblerait qu’elle soit au Quatar pour une durée de 2 ans et ,finalement les enfants ont été pris en charge par la grand mère. Elle n’a pratiquement pas de ressources et l’argent que nous avions envoyé pour la scolarité des 2 jeunes n’a pas pu être obtenu par la grand mère car la maman ne lui a pas donné l’autorisation de retirer les sommes versées sur le compte ouvert à cet effet.
De même pour l’aide médicale que nous avons pris en charge pour Dhanuka qui souffre de problèmesaux oreilles depuis sa naissance. Nous avons donc procédé un nouveau virement sur le compte ouvert au nom de la grand mère pour régulariser cette triste situation.

1.2 Children Home à Balapitiya

Là aussi nos 40 Rosenkinder sont confinés. Les 6 professeurs ont néanmoins continués
de dispenser leurs cours jusqu’au moment où il leur a été interdit de circuler. Depuis ,ce sont les 2 dames, Nilani et Sanjeewani, également confinées, qui encadrent les enfants s ‘occupent d’eux à temps plein avec l’aide bénévole de la maman de Nilani. Grâce à WhatsApp il nous est possible d’avoir des nouvelles .
Nos envois d’argent n’ont pu aboutir depuis le confinement. Il a fallu de longs palabres avec All Ceylon Buddhist Congress (ACBC) pour obtenir leur aide pour que les sommes versées arrivent enfin à destination . Il n’existe aucune subvention gouvernementale pour ce type d’établissement , ni dans cette situation exceptionnelle.
Les photos ci-jointes ont été prises lors de la fête de la pleine lune en juin dernier.

1.3 Rosenkinder Hostel à Panadura

Même situation ici . Les 13 Rosenkinder sont confinés dans le centre et aucun cours de formation qualifiante n’est dispensé.

1.4 Mahawewa en liaison avec ACBC

Là aussi le Covid ayant passé pat là , nos projets sont malheureusement reportés.( voir bulletin n° 56)
Sur 60 enfants présents lors de l’irruption de la pandémie , 54 ont été renvoyés dans leurs foyers.
Une dame s’occupe des 6 enfants restants qui n’ont pu rejoindre leurs familles respectives.

1.4 École à Ampakam

Nous venons de recevoir des photos des travaux que nous avions financé dans cette école. Comme dans tous nos autres projets le Covid a retardé nos actions et les cours pour les enfants ne sont plus dispensés. Depuis le confinement, les éléphants qui vivent en liberté à proximité de l’école ont repris leurs droits dans tout le secteur et il
est dangereux de s’y aventurer !! Nous espérons pouvoir y aller lors de notre prochain séjour

2.0 Tenue de notre AG annuelle statutaire

Finalement nous la tiendrons le samedi 8 août à 15h , 14ème anniversaire de la fondation de Rosenkinder, dans la stricte observation des règles liées au Covid, qui sont les mêmes qu’en France. Je vous espère tous en bonne santé et vous souhaite de passer un bel été… qui est déjà bien entamé.
Dieter Kaske