Aller au contenu

Bulletin d’information 63

  • par
  • 4. septembre 202129. décembre 2021

Bien chers amis et sympathisants,

L’été tire à sa fin et je souhaite vous donner les dernières nouvelles de nos ROSENKINDER et de la situation sanitaire au Sri Lanka. La pandémie s’est répandue dans l’ensemble du pays et prend des proportions inquiétantes. On compte à l’heure actuelle plus de 5000 infections par jour et plus de 200 décès ! ( et ce ne sont sans doute que des estimations partielles !)

Je rappelle que la population est d’environ 22 millions d’habitants. Le système de santé,qui n’est, bien évidemment, pas au niveau de nos sociétés occidentales est défaillant et se trouve dans l’impossibilité de venir en aide à toutes les personnes atteintes du COVID ! Je n’ose imaginer le désarroi des populations et la situation dramatique dans les familles et le pays. Le tourisme, en net recul depuis début 2020, est le principal revenu du pays. Il est actuellement pratiquement à l’arrêt, ce qui le fait sombrer dans l’incapacité de faire face à ses créanciers. Il est au bord de la faillite ! Le gouvernement a donc décider d’instaurer un confinement drastique pour faire régresser la pandémie. Plus personne ne rentre ou ne sort du pays pour une durée indéterminée. En même temps les autorités ont décidé d’accélérer la vaccination de l’ensemble de la population pour arriver à une couverture de près de 100% fin septembre, début octobre. Cela laisse augurer que la situation devrait se redresser par la suite….L’état sri lankais a obtenu des aides internationales pour pouvoir subvenir aux importations indispensables des denrées alimentaires de première nécessité, tel que le sucre ou le riz. Nous sommes raisonnablement confiant et espérons que la situation s’inversera rapidement….. La question que vous vous posez sans doute : Que deviennent nos projets dans cette situation ? Nous avons appris que dans es environs immédiats des sites sur les quels nous oeuvrons il y a eu de nombreux décès et beaucoup de personnes très malades.

1. Soutien des enfants en relation avec le Lions Club Aluthgama / Bentota

Nous avons, par visioconférence, eu des nouvelles des 72 enfants que nous soutenons dans leur scolarité et avons procédé au versement d’une somme de 7500€ pour la période allant d’août 2021 à janvier 2022. Avant cela tous les enfants avaient été contactés et visités par nos amis sri lankais, Chandani et Dooland, Ils ont notamment vérifiés l’assiduité au cours dispensés et les résultats scolaires. Pour 7d’entre eux les résultats ne sont pas encore connus et, selon l’orientation qu’ils choisiront pour leur futur parcours notre aide financière sera à adapter. Nous poursuivons aussi, pour les familles de nos ROSENKINDER, malgré le confinement qui nous complique cette tâche, la distribution de produits de première nécessité, alimentaires et autres. Sans l’aide efficace de notre ami de longue date, le moine du temple de Kotapola, Dr Kirinde et aussi du ou des fournisseurs de vivres nous ne serions pas en mesure de réaliser cette action.

2. Children Home à Balapitiya

Là aussi, le confinement des 38 enfants est extrêmement strict. Personne, ni même les professeurs, ne peuvent s’y rendre, sauf les livreurs de produits alimentaires ou de première nécessité. Les cours sont dispensés par zoom ou une autre application, ce qui, compte tenu du manque d’ordinateurs est compliqué et ne permet pas l’accès de tous aux cours donnés. Il est à craindre que tout sera à refaire lorsque la situation permettra à nouveau de circuler plus librement. Nilani et Sanjeewani, nos deux dames en charge des enfants sont très préoccupées par cette situation et encouragent les enfants dans leurs efforts pour suivre les cours en ligne dispensés par les professeurs que nous finançons. Les filles les plus âgées, se substituant au professeur qui venait aider les enfants en difficultés, aident ces derniers pour autant que faire se peut. La crise économique a engendré plus de pauvreté encore, ce qui a conduit de nombreux parents à nous demander de prendre en charge leurs enfants car ils n’ont plus les ressources nécessaires pour les soigner et les éduquer. Nous avons alloué des primes exceptionnelles à nos deux dames pour leur dévouement constant dans cette situation exceptionnelle.

Elles nous en sommes très reconnaissantes. Nous prenons aussi en charge les achats de nourriture car, en situation normale, les familles habitants à proximité alimentaient le centre de tout le nécessaire car elles ne sont plus les moyens de le faire. Ce n’est pas comme dans nos pays où les aides sont massives étatiques et privées ne laissent personne sur le bord de la route. Au Sri Lanka la population peut se rapprocher des temples boudhistes qui leur dispensent le plus urgent pour survivre.Sur les photos que nous joignons à la présente sont des dessins réalisés par les enfants. Nilika Senanayake, présidente du ACBC, a été reconduite dans ses fonctions pour 4 années supplémentaires. Elle connait parfaitement nos actions et les apprécient beaucoup. Nous avons convenu avec elle le financement et la fourniture d’un ordinateur de plus pour que les enfants puissent étudier dans de meilleures conditions.

3. Rosenkinder Hostel à Panadura

Le conseil national de l’éducation de ACBC a désigné un nouveau directeur qui supervise les centres de formation tel que celui que nous soutenons. Il s’agit de Sisiripala Malimboda. Nous avons déjà eu des contacts et des échanges avec lui. Nous lui avons fait part de notre souhait d’améliorer le soutien pédagogique des 15 jeunes filles que nous soutenons et finançons dans ce centre. Nous avions déjà émis les mêmes demandes à l’équipe précédente….. Lors de notre prochain séjour sur place nous rencontrerons Sisirapala pour en discuter de vive voix. Nous sommes également dans l’attente de la concrétisation d’un second second centre du même type, pour des garçons, dans la région de Payagalla. Ce projet est toujours en discussion et la pandémie régnante ne fait pas avancer ce dossier ! Nous avons bon espoir que ce projet aboutira bientôt et aussi, que nos 15 jeunes filles de Panadura obtiendront en fin de cycle leur diplôme qualifiant qui leur permettra d’entrer dans la vie active avec un niveau de rémunération correct à l’image de celles qui sont déjà en activité salariée après leur formation.

4. Autres projets en cours

a) Mahawewa

La situation sanitaire dans cette région est telle que le centre pour aveugles et sourds-muets tourne au ralenti. L’université qui soutàent ce projet est à l’arrêt complet. Il ne nous reste qu’a espérer que cette situation dramatique s’inverse pour que les enfants, et le pays retrouvent une activité normale.

b) Care for the unborn Child

Compte tenu des difficultés actuelles liées au COVID nous n’envisageons pas de poursuivre cette aide pour l’instant. La stricte observation des mesures sanitaires ne sont pas compatibles avec cette action qui nécessite une présence et des contacts rapprochés avec les mères et les nouveaux nés. Cela est bien dommage. Nous espérons bien sûr, lorsque les conditions sanitaires seront meilleures de réactiver cette aide très appréciée par les mamans.

5. Divers

Le 24 octobre prochain nous envisageons d’inviter tous nos adhérents et amis à la présentation du nouveau livre du Docteur Umes Arunagirinathan, dont je vous avais déjà parlé précédemment. Une communication pour cet évènement sera faite début octobre. Bien sûr, elle se tiendra dans la stricte observation des règles sanitaires du moment. Se sont déjà manifestés pour cet évènement des personnes issues du monde politique, des assurances sociales et de la sphère médicale.A l’issue du commentaire du Docteur Umes il est prévu un échange entre lui, le public et les représentants ci-dessus. Malgré la situation délicate dans le pays, nous avons bon espoir de pouvoir nous y rendre en février prochain. Dès à présent un grand nombre de personnes y sont intéressées. Il est évident que si nous ne pourrions pas nous rendre dans les différents lieux ou nous mettons en oeuvre nos actions ainsi que les rassemblements avec nos chers enfants, le voyage sera remis à ……. on en saura sans doute un peu davantage dans les prochaines semaines et mois…. A suivre !!!

Je vous espère tous en bonne santé et plein d’énergie et d’espoir.

Dieter Kaske