BULLETIN D’INFORMATIONS N° 56

  • par

1.1. Soutien des enfants en relation avec le Lions Club Aluthgama / Bentota

Nous avons eu le plaisir de rencontrer personnellement 64 enfants sur les 68 que nous finançons et soutenons. Cela s’est passé dans les endroits habituels, le Briefgarden et le temple Kotapola. Nous n’envisageons pas d’augmenter le nombre d’enfants aidés car les bénévoles Sri Lankais ne seraient plus en mesure de les suivre dans leurs études. Au vu des résultats scolaires nous avons pu constater , malgré des disparités évidentes ,un niveau satisfaisant dans l’ensemble. Nous avons rendu visite à des enfants évoluants dans un contexte familial difficile. Nous les suivons et aidons depuis plusieurs années déjà , leurs résultats scolaires sont déplorables. Les parents ne se sentent absolument pas concernés et les laissent à l’abandon. De ce fait nous avons décidé de suspendre notre aide.

L’argent versé était ‘capté’ par les parents et n’a donc pas été utilisé pour les études des enfants. D’ailleurs, parents et enfants étaient absents à notre arrivée. C’est la grand mère qui nous a reçu. Elle déplorait cette situation et la regrettait pour ses petits enfants. D’autres visites que nous avons faites à des enfants et familles déshéritées se sont bien mieux passées .

1.2 Children Home à Balapitiya

Comme chaque année, nous sommes toujours très attendus par les enfants et le comité de gestion. Ils se réjouissent de nous recevoir et nous font l’honneur de nous présenter des chants, danses et sketches. Un vrai plaisir pour eux et pour nous! Le nombre d’enfants hébergés s’élève à 40 jeunes filles de 4 à 18 ans et est en constante augmentation. Cet établissement a été récompensé par les autorités pour la qualité de sa gestion du suivi des enfants. De ce fait les autorités sanitaires et judiciaires y placent de plus en plus d’enfants issus de conditions familiales et sanitaires désastreusent. Nous sommes toujours à la recherche d’une troisième personne pour encadrer et gérer les enfants dans le journalier. Le comité de gestion et les professeurs nous encouragent à poursuivre notre soutien et nous aident à trouver les bonne candidature. Certaines jeunes filles , qui sont dans ce ‘home’ depuis leur plus jeune âge sont sur le point de passer leur bac ! C’est réjouissant et cela nous conforte dans notre choix de travailler sur le long terme.

1.3 Rosenkinder Hostel à Panadura

Nous avons eu le plaisir d’inaugurer d’inaugurer un nouveau dortoir financé par notre association , afin d’augmenter la capacité d’accueil. Les formations dispensées à ce jour sont principalement: la couture, contrôle qualité dans le textile, cosmétique et coiffeur. S’y rajoute maintenant une formation de soins aux nouveaux nés et enfants en bas âge. Les jeunes filles semblent épanouies et heureux de pouvoir bénéficier de ces formations diplomantes. A la sortie de ce centre de formation elles trouvent en général un emploi. A ce propos nous avons décidé de vérifier les conditions d’hygiène et de travail dans une usine de textile qui a recruté 3 de nos Rosenkinder, pour l’instant à l’essai. Dans certains reportages vus à la télé on peut se poser des questions à ce sujet. Lors de notre visite nous avons pu constater que tout se passe correctement. Les salaires perçus sont au dessus de ce qui se pratique dans ce domaine , dans le pays pour ce type de travail. L’hébergement de certains salariés qui habitent loin de leur lieu de travail est également correct. Nous sommes arrivés à ce que nous souhaitions lors de la création de notre association puisque, après la scolarité primaire et élémentaire , voire plus, dispensée au Children Home , suit une formation diplomante au centre de Panadura qui débouche sur un emploi salarié dans de bonnes conditions et permet à nos Rosenkinder de s’intégrer dans la société.

1.4 Mahawewa en liaison avec ACBC

Cet établissement héberge des garçons et filles de tous âges jusqu’à 19 ans maximum. Ce sont , pour la plupart , des sourds et muets . D’autres encore présentent des déficiences mentales génétiques. L responsable de cet établissement nous paraît être une personne digne de confiance.
Les subsides allouées par les autorités gouvernementales ne sont évidemment pas à la hauteur des besoins. C’es pourquoi nous avons décidé de les soutenir. Nous avons été accueilli en chants , musique et danse , comme cela est de tradition dans le pays. D’autant que nous subventionnons l’apprentissage de ces matières depuis l’an dernier. Sans oublier les discours , la lampe à huile traditionnelle et l’hymne national. L’autre projet que nous subventionnons c’est l’aménagement d’un jardin et d’un potager. Le terrain disponible dans l’emprise du site le permet. Un professeur en agronomie et des étudiants de cette discipline s’investiront dans ce projet sous la direction Mr Wije désigné pour en assurer la mise en oeuvre. Il s’agira , dans un premier temps de nettoyer et préparer la terre pour les futures plantations. Dans un premier temps ils souhaitent produire des champignons , suivi , plus tard de légumes et fruits divers. L’idée serait d’être , au départ, autosuffisant et produire plus pour à terme avoir des revenus complémentaires. Les enfants devraient être en mesure de s’exprimer aux travers de ces travaux , à leur portée. Nous sommes curieux de voir où en seront ces projets l’année prochaine….

2.1 Projet en prévision

Le ACBC , après avoir constaté que notre concept d’éducation abouti à l’obtention d’un emploi pour les jeunes garçons ou jeunes filles , souhaite le développer. Il est pratiquement inexistant dans le pays.Etonnant ! Nous avions émis, il y a quelques temps, l’idée de multiplier les centres de formations tel que Panadura à ACBC. L’idée semble avoir fait son chemin et devrait déboucher , on ne sait quand, sur la création d’un nouveau centre.
Dans cette hypothèse nous avons été invité à visiter un lieu potentiel à Payagala. Après la visite de centre nous sommes persuadés que cela serait parfaitement possible et prêts à nous engager dès que ACBC nous le demandera. Pour l’instant il semblerait qu’il y ai un problème administratif et de compétition entre les établissements gérés par ACBC qui bloque le projet. Mais ACBC qui partage maintenant notre enthousiasme dans ce domaine, fera le nécessaire pour débloquer la situation au plus vite convaincu du bien fondé de ces réalisations. Il serait particulièrement compétant dans la formation des emplois dans le tourisme qui se développe à grande vitesse dans le pays. A suivre…..

2.2 Autres projets et manifestations

2.2.1 École de danse de Kanky

Pendant notre récent séjour nous avons rendu visite à l ‘école de danse de Kandy qui nous a réservé un accueil chaleureux.
Ils nous sont reconnaissants d’avoir bénéficié de notre aide financière, notamment, comme vous vous en souvenez sans doute, de la mise oeuvre d’un parquet en boisants les salles de danse et de répétition, de la consolidation et de la réparation des toitures , l’achat d’habits et d’instruments de musique et l’isolation thermique des locaux.
Ils nous ont fait une présentation de danse exécutée par petits et grands ainsi que les professeurs et nous nous y sommes joints aussi dans l’hilarité et la bonne ambiance générale.

2.2.2 Rassemblement des ‘Children Home ‘ de tout le pays

Nous avons été invité à la manifestation sportive des 17 ‘Children Home’ de ACBCà Colombo. Ils y avait plus de 400 participants!! Nous y avons bien sûr rencontré nos Rosenkinder de Balapitiya, Mahawewa et Payagala. Au programme il y a eu, tout d’abord, comme il est de tradition au Sri Lanka, Hymne National, prises de paroles interminables, puis présentation de toutes les disciplines sportives pratiquées par les jeunes et compétitions. A l’issue de la journée on nous a proposé de participer à la remise des trophée aux vainqueurs.

2.2.3 École à Ampakam

Nous avions projeté de rendre visite à cette école située dans la région tamoule au Nord de l‘île. Malheureusement cela n’a pas pu se faire car l‘escorte militaire , sans la quelle il est impossible d’y accéder n’a pas été disponible! Le responsable du projet que nous avons rencontré dans d’aires circonstances espère que nous pourrons nous y rendre en 2021.

Bien d’autres évènements encore dont nous informerons lors de notre prochaine Assemblée générale qui se tiendra fin avril. Comme d’habitude nous ferons une projection de vidéos et photos ……et nous avons également fait du tourisme …. regardez !!

3. Qu’y a t il encore au programme en 2020

Notre Assemblée générale annuelle se tiendra le 26 Avril 2020 au même endroit que d’habitude. Vous aurez une invitation personnelle et le rapport du comité par un prochain courrier. Pour ceux qui souhaitent y participer , faites nous en part au plus vite pour que nous puissions nous organiser. Après la partie officielle et statutaire vous aurez le détail de tout ce que vous venez de découvrir ci-dessus. Nous vous présenterons aussi le programme détaillé du voyage en 2021 qui réservera une surprise pour les participants……

D’ici là , je vous salue cordialement

Dieter Kaske
Président et fondateur de l’association.